Marocaines, Tunisiennes et Libanaises interdites d’entrée au Koweït
  • Publiée le : 08-12-2018
  • Article publier dans Sociétés
  • Lue 2904 fois

Par Houari A. – Le gouvernement koweïtien vient d’interdire d’entrée au Koweït les ressortissantes marocaines de moins de 40 ans, rapportent des médias du Golfe. La décision s’applique également aux Libanaises et aux Tunisiennes, sauf si elles sont accompagnées de leur famille.


Le gouvernement koweïtien a dû prendre cette décision à cause de l’ampleur prise par le phénomène de la prostitution ces dernières années dans ce pays conservateur. Les prostituées issues de ces trois pays entraient au Koweït sous couvert d’exercice de métiers liés à l’esthétique et à la coiffure.


Le ministère de l’Intérieur koweïtien a justifié cette décision dans un communiqué rendu public mercredi, dans lequel il explique que le travail au Koweït est régi par des lois qui veillent à la sécurité sanitaire des Koweïtiens et au respect des mœurs de la société koweïtienne. Les autorités koweïtiennes, conscientes de ce que cette mesure fera grincer des dents les gouvernements des pays concernés, a précisé que cette mesure ne cible pas une «nationalité précise», mais vise à «garantir l’intérêt général», tout en assurant que le Koweït tient à entretenir de bonnes relations avec tous les Etats.


Ce n’est pas la première fois que le Maroc est cité dans ce genre de décisions prises par des pays arabes, notamment certaines pétromonarchies du Golfe qui attirent un grand nombre de prostituées, comme le Bahreïn et l’émirat de Dubaï aux Emirats arabes unis, où les autorités sont peu regardantes sur les activités nocturnes prisées par les nombreux cadres étrangers, notamment occidentaux, qui s’y expatrient en raison des salaires élevés.


Le Maroc vit une situation économique difficile qui pousse de nombreux Marocains à s’exiler, si bien que la communauté marocaine en France, par exemple, a augmenté au point d’être désormais la deuxième communauté après les Portugais, déclassant ainsi les Algériens qui, pour des raisons historiques, étaient les premiers maghrébins dans l’Hexagone.

 



Articles similaires :
Accidents de la circulation : 17 morts et 45 blessés depuis durant les dernières 48h
Alger qui rit, Rabat qui pleure…
Alger : Un individu a escroqué 11 femmes en leur promettant le mariage

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X