Les familles des moines de Tibhirine réclament l’audition du général Toufik et de Boteflika !

Partager

Vingt-trois ans après l’assassinat des sept moines de Tibhirine. Les familles des victimes ont sollicité auprès des juges d’instruction parisiens l’audition de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika et l’ex-patron du DRS, général Mohamed Mediène, dit Toufik , a appris l’AFP auprès de leur avocat.

Me Patrick Baudoin, avocat des familles qui se sont portées partie civile, s’est référé à la situation politique qui prévaut en Algérie pour demander aux magistrats de délivrer une nouvelle commission rogatoire internationale afin que M. Bouteflika, ‘sous réserve que son état de santé le permette’, et le général Mohamed Mediene puissent être entendus ‘le plus rapidement possible`, ajoute la même source.

il faut rappeler que les sept moines de l’ordre cistercien de la Stricte observance avaient été enlevés dans la nuit du 26 au 27 mars 1996 dans leur monastère de Notre-Dame de l’Atlas, sur les hauteurs de Médéa.

Algerie360

(Below Article) - thumbnails-a
No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Free WordPress Themes, Free Android Games