Le plongeon de l’euro face au dinar

Des cambistes du marché de change dans la wilaya de Batna prévoient une autre baisse de l’euro pour atteindre la barre de 150 dinars pour un euro.

Ainsi, le billet de banque de 100 euros a connu une baisse drastique sur le marché parallèle en passant de 21000 à 18000 dinars, soit une baisse de 3000 dinars.

Selon un cambiste connu dans la ville des Aurès, cette chute de l’euro s’explique par les changements politiques que vit le pays, entre autres la lutte contre la corruption, estimant que la hausse excessive enregistrée ces dernières années par la monnaie européenne par rapport au dinar algérien est due essentiellement à la hausse de la demande contrairement à l’offre.

Pour lui, la bande d’hommes d’affaires et d’industriels -qui avait bénéficié de la couverture et des largesses du système politique en place- avait transféré illicitement des sommes colossales en devises à l’étranger à l’aide des avions personnels et loin de tout contrôle.

D’après notre interlocuteur, la guerre déclarée à la corruption et aux corrupteurs a fait que l’offre prenne le dessus sur la demande, ce qui a entraîné systématiquement une baisse de l’euro face au dinar, sachant qu’un euro est échangé à 165 dinars dans les wilayas voisines de Batna.

Pour nombre de commerçants, cette baisse est un signal fort et devrait contribuer considérablement à donner une dynamique au marché de change.

En effet, des cambistes ont réclamé qu’il y ait des guichets autorisés pour le change dès lors que le taux de change avoisine celui adopté par les banques nationales.

Tahar Helissi / echoroukonline

(Below Article) - thumbnails-a
No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Free WordPress Themes, Free Android Games