Accompagnés de six femmes et sept enfants Deux terroristes arrêtés à Skikda

Lors de cette opération, un fusil semi-automatique de type Simonov et un fusil de type carabine US ont été récupérés.

Dans une importante opération d’investigation et de ratissage, les forces de l’Armée nationale populaire ont en ce 31 décembre, la veille du Nouvel An, arrêté deux terroristes activement recherchés en compagnie de six femmes et sept enfants.

Tout en précisant que cette opération est toujours en cours sur la trace d’autres éventuels terroristes, le ministère de la Défense nationale souligne dans un communiqué transmis à notre rédaction «le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation de renseignements, un détachement de l’Armée nationale populaire a arrêté lors d’une opération de fouille et de ratissage menée dans la localité d’Oued D’khil, commune de Collo dans la wilaya de Skikda, commandement de la 5e Région militaire, deux dont un blessé».

Ce dernier a reçu des soins avant d’être transporté. Le MDN souligne également que les deux terroristes répondent aux noms de Boudmagh Ilyes alias Idris qui avait rallié les groupes terroristes en 1994, et de Allouache Younes dit Abou Tourab qui avait rallié les groupes terroristes en 2017. Dans son communiqué : le MDN commente. A noter que lors de cette même opération, un fusil semi-automatique de type Simonov et un fusil de type carabine US ont été récupérés.

Comme l’expliquent les photos, aussi bien les six femmes que les sept enfants sont dans un état critique sur le plan hygiène.
Les enfants, ces victimes nées dans les maquis, sont à l’image de la misère même. Ils n’auront connu dans ces denses maquis que faim, froid et maladies. Ils ont été conduits vers un centre ou ils découvrent pour la première fois un vrai abri et non une grotte, la chaleur et une nourriture saine. Ces victimes d’une folie de parents ont été prises en charge et des soins leur ont été effectués. Il s’agit aussi de consultations médicales pour voir s’ils ne souffrent d’aucune maladie, pareillement que ces six femmes dont on ne voit que la silhouette sous un vêtement loque.

La lutte antiterroriste se poursuit donc sans relâche et l’Armée nationale populaire enregistre dans ce domaine d’excellents résultats.

(Below Article) - thumbnails-a
No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Free WordPress Themes, Free Android Games