IMETAL Exportation de 20 000 tonnes de rond à béton vers le Mali et le Niger

Partager

Les filiales du groupe industriel Imetal vont exporter une quantité de 20 000 tonnes de rond à béton vers le Mali et le Niger.

Pour ce faire, un mémorandum d’entente a été signé, hier, sous la supervision du ministre de l’Industrie, entre Algerian Qatari Steel (AQS) de Jijel, en partenariat avec le groupe Sider et la SARL Tamaga, société de droit algérien pour l’exportation, avons-nous appris de ce groupe. Le transport sera assuré par voie maritime – port de Djenden (Jijel) – via le Sénégal.

D’une durée d’une année renouvelable, ce mémorandum, non contraignant, a pour objet «d’étudier la faisabilité d’établir et de développer une vraisemblable coopération économique bilatérale entre les deux parties, en vue de conquérir de nouvelles parts de marché à l’effet de commercialiser les produits sidérurgiques de I’AQS et Sider El Hadjar, dans le marché africain», a estimé Tarek Bouslama, PDG du groupe industriel Imetal.

Cette opération intervient au moment où les producteurs nationaux des produits sidérurgiques et métallurgiques crient, à qui veut les entendre, pour protéger la production nationale en imposant des taxes douanières (DAPS) aux mêmes produits importés.

Sur les plateaux de l’EPTV, l’actuel ministre du Commerce, Kamel Rezig, avait promis en février 2020 que «le DAPS sera appliqué à l’importation du rond à béton à 100%». Concernant la liste des produits concernés par ce droit, elle a été modifiée et est passée de 1095 produits soumis à des taux de DAPS entre 30% et 200% à 992 avec des taux oscillant entre 30% et 120%. Entre-temps, les importations du rond à béton et des bobines continuent à racler les réserves en devises du pays et impacter négativement les ressources des entreprises nationales.

Dans le monde entier, dont l’Egypte, la Tunisie, le Maroc et même les Etats-Unis, de fortes taxes sont appliquées avec rigueur à l’importation pour protéger leurs productions nationales. Selon les chiffres officiels de ce secteur, l’Algérie produit annuellement un total de plus de 6 millions de tonnes de rond à béton et deux autres en produits sidérurgiques.

Elwatan / MOHAMED FAWZI GAIDI

(Below Article) - thumbnails-a
No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Free WordPress Themes, Free Android Games