EMBOUCHURE DE L’OUED SOUMMAM À BÉJAÏA Une quantité considérable de poissons morts échoués sur la plage

Partager

Une quantité considérable poissons, de la carpe essentiellement, continue de s’échouer sur la plage de Tamelaht, à l’embouchure de l’oued Soummam, non loin de l’aéroport Abane-Ramdane de Béjaïa, a-t-on constaté.

Hier, des bancs entiers de poissons, les yeux exorbités, étaient encore sur les bords de la plage ou aux abords de l’oued Soummam, alimentant la panique des riverains, effrayés à l’idée d’une intoxication du milieu aquatique.

“Selon un premier constat, le phénomène a été provoqué par les dernières crues de l’oued qui, en charriant de la boue, a provoqué le colmatage des branchies des poissons et induit en conséquence leur asphyxie”, a expliqué le directeur adjoint de la pêche, Chafaa Debbou, qui écarte ainsi la thèse d’une éventuelle maladie infectieuse.

“Il n’y a aucun risque sanitaire possible sur la population”, a-t-il ajouté, soulignant, néanmoins, la possibilité de “l’implication aggravante de certaines unités de construction qui rejettent leurs gravats terreux dans les plans d’eau”.

Une enquête est menée pour déterminer les causes exactes à l’origine de ce phénomène, a-t-il ajouté. Le poisson d’eau douce ainsi affecté par les charges de boue est rejeté par les vagues sur la plage, a-t-il encore expliqué.

APS

(Below Article) - thumbnails-a
No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Free WordPress Themes, Free Android Games