Gérard Depardieu : ce conseil de Vladimir Poutine quand il a voulu s’installer en Algérie

Partager

Dans une interview récemment accordée au journal Le Point, Gérard Depardieu a révélé un conseil que lui avait glissé Vladimir Poutine, suite à son projet de s’installer en Algérie.

Au mois de février 2018, Gérard Depardieu faisait couler l’encre en affirmant que, après s’être envolé pour la Russie, il comptait s’installer en Algérie. À l’occasion d’un déjeuner de presse organisé dans le cadre de la promotion de la deuxième saison de Marseille, le monstre sacré du cinéma rectifiait le tir, affirmant qu’il souhaitait simplement « avoir un pied-à-terre » à Alger, et plus précisément près du port de la ville. « J’habite un peu partout mais je vais avoir bientôt un pied-à-terre à Alger, à la Madrague, comme Eric Cantona qui habite à Oran », disait-il. Un projet qui aurait pu être motivé par un conseil que lui avait glissé Vladimir Poutine.

En effet, dans une récente interview accordée à nos confrères du journal Le Point, Gérard Depardieu a évoqué ce projet. « Si je prends le bateau je peux, j’ai le drapeau algérien », a-t-il d’abord déclaré, « l’Algérie je peux y aller, mais aussi aux Émirats arabes unis, parce que c’est plus simple. Et je connais deux ou trois Émiratis. » Mais, là encore, l’acteur de 71 ans a martelé qu’il ne plaquerait pas tout pour le cœur du Maghreb. « J’y reste pas, il fait trop chaud », a-t-il glissé. Et de poursuivre, révélant la phrase que lui avait glissée Vladimir Poutine, lorsqu’il s’était envolé pour la Russie : « comme en Russie, Poutine m’a dit : ‘tu vas pas rester six mois ici.' »

Gérard Depardieu : « c’est un homme intéressant »
Pour rappel, Gérard Depardieu partage une amitié controversée avec le président de la Russie depuis plusieurs années. L’homme politique lui avait d’ailleurs personnellement accordé la nationalité russe en 2013. « Je pense que les politiques c’est mensonges et coups bas depuis toujours », disait-il en 2016 dans les colonnes du Parisien. Seul Vladimir Poutine semblait alors se démarquer à ses yeux. « Il est décrié. Il a donné aux Russes, à son peuple, la possibilité de retrouver leurs terres, de les travailler. C’est un homme intéressant, indépendamment de ce que les médias en pensent. » Amoureux de la Russie et attaché à l’Algérie, Gérard Depardieu a aussi pu découvrir la Corée du Nord en septembre 2018, sous l’invitation de Yann Moix.

closermag

(Below Article) - thumbnails-a
No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Free WordPress Themes, Free Android Games