A l’occasion du 63e anniversaire des événements de Sakiet Sidi Youssef Kaïs Saïed commente la caravane d’aides médicales algérienne

Le président tunisien Kaïs Saïed a affirmé samedi que les événements de Sakiet Sidi Youssef sont un gage de fraternité entre l’Algérie et la Tunisie.

« Le lancement de la caravane d’aides médicales de la sœur Algérie vers la Tunisie dans le cadre de la commémoration du 63e anniversaire des événements de Sakiet Sidi Youssef est un gage de lutte commune et une tombe des rêves du colonialisme français », a publié Kaïs Saïed sur sa page Facebook.

Une caravane d’aides médicales a démarré, ce samedi 6 février 2021, à Alger à destination de la Tunisie pour l’aider à faire face au Coronavirus à l’occasion du 63e anniversaire des événements de Sakiet Sidi Youssef.

Le secrétaire général du ministère de la Santé, Abdelhal Saihi a indiqué au départ de la caravane depuis le siège de la Pharmacie centrale à Alger que cette démarche était prise sur instruction du président de la République Abdelmadjid Tebboune visant à réitérer aux frères tunisiens que l’Algérie restera fidèle à la Tunisie.

Selon ce responsable, la caravane d’aide est composée des médicaments et d’équipements médicaux destinés à la lutte contre le Covid-19.

A cette occasion, l’ambassadeur de la Tunisie en Algérie Ramdane Elfayedh, présent sur place, a exprimé ses meilleurs vœux de prospérité, de progrès et au président Tebboune et au peuple algérien.

Le diplomate tunisien a tenu également à manifesté sa reconnaissance à l’Algérie pour le soutien et l’assistance qu’elle apporte à la Tunisie dans la lutte qu’elle livre contre la pandémie de Coronavirus.

Pour lui, en dépit du souvenir douloureux des événements de Sakiet Sidi Youssef [8 février 1958], il y a eu en revanche ce sentiment commun du au fait que le sang des martyrs tunisiens soit mélangé à celui des Algériens.

Force est de noter que l’Algérie et la Tunisie commémorent le 8 février de chaque année les événements de Sakiet Sidi Youssef. Le 8 février 1958, l’armée coloniale française a bombardé – en pleine guerre d’Algérie- le village tunisien Sakiet Sidi Youssef, causant la mort de plus de 70 personnes, dont une douzaine d’élèves d’une école primaire, et 148 blessés parmi la population civile.

Echoroukonline

(Below Article) - thumbnails-a
No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Free WordPress Themes, Free Android Games