Coup de gueule du vice-champion olympique de judo Amar Benyakhlef

Amel Bouchaib / Dia-algerie

DIA-22 février 2021: Le vide champion olympique de judo Amar Benyekhlef a laissé éclat sa colère dans une vidéo postée ce matin dans son quartier “La montagne”. Dans son live, le champion olympique et entraineur national de judo a lancé un coup de gueule, en critiquant le dernier remaniement et la nomination de ministres qui n’ont pas selon lui de niveau requis pour occuper des postes supérieurs.

Le vice champion olympique de judo dénonce dans sa vidéo sa situation professionnelle d’entraineur national qui perçoit un salaire modeste de 40 000 dinars et cela malgré ses diplômes universitaires. Cette situation professionnelle peu reluisante pousse dans sa colère Amar Benyekhlef à tout lâcher et ouvrir une table de vendeur de fruits au marché du quartier.

Le champion du judo dénonce également le manque de considération des responsables du secteur qui l’on pas récompensé par une médaille de mérite, alors qu’il a obtenu pour l’Algérie une médaille d’argent olympique aux jeux de Pékin en 2008. Dans sa colère, Benyekhlef ne comprend pas pourquoi, on a accordé une médaille de mérite pour Zidane, qui est français et pas pour un champion algérien local.

Pour rappel, Amar Benyekhlef est triple champion d’Afrique en 2004, 2008 et 2010 médaillé d’argent aux Jeux panafricains en 2007 et vice champion olympique aux Jeux olympiques d’été de 2008 organisés à Pékin.

Cette colère d’un champion national de judo est un nouvel échec pour la secrétaire d’Etat chargée du sport d’élite Salima Souakri, qui est également ancienne championne d’Afrique de judo, et qui n’arrive pas à gérer les problèmes des sportifs d’élite du pays.

Amel Bouchaib / Dia-algerie

(Below Article) - thumbnails-a
No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Free WordPress Themes, Free Android Games